Comment vivre avec une poche de stomie au quotidien ?

Des maladies ou traumatismes peuvent toucher des organes du système digestif et amener le médecin à envisager la création d’une stomie. Ainsi, elle est pratiquée dans le but de faire déboucher à travers la peau, des organes comme l’intestin. En effet, la stomie permet de remédier provisoirement ou définitivement à l’insuffisance de tout ou d’une partie du système digestif.  

Après l’opération, les substances telles que les selles, issues de la digestion, sont recueillies dans une poche qui doit être remplacée ou vidangée pendant les soins. Le port d’une poche de stomie représente pour le patient un changement important dans sa vie. D’aucuns ont d’ailleurs besoin de temps pour l’accepter.

Vous vous préparez à subir cette intervention. Vous n’avez aucune crainte à avoir. Car, même si elle impose quelques contraintes, la stomie est généralement un soulagement pour de nombreux patients. On vous dit ici l’essentiel de ce qu’il faut savoir pour bien vivre avec une poche de stomie au quotidien.

La stomie : de quoi s’agit-il ?

Étymologiquement, le terme ‘‘stomie’’ vient du grec « stoma », qui veut dire la « bouche ». Ce mot fait référence à l’abouchement d’un viscère au niveau de la peau. Dans l’usage, la stomie porte également le nom d’ « anus artificiel ». Ceci se comprend aisément quand on sait que la stomie est avant tout, une opération chirurgicale, qui vise à créer un anus ou un méat urinaire artificiel.

Une fois pratiquée, celle-ci est le plus souvent temporaire et réversible. Dans ce cas, le patient stomisé reste ainsi pendant une durée allant de 6 à 12 semaines. Cependant, les cas de stomie définitive ne sont pas nuls. Que le patient soit stomisé temporairement ou à vie, cela dépend généralement de sa condition et de sa pathologie.

Différents types de stomies peuvent être pratiqués en fonction des organes touchés. Au nombre de ces abouchements, on peut citer l’œsophagostomie, la gastrostomie, l’iléostomie et la colostomie. Mais les plus courants sont ceux destinés à l’évacuation des matières fécales.

Quels sont les soins autour de la stomie ?

Si la peau et la stomie doivent être nettoyées de façon régulière, la poche doit elle aussi être vidangée ou changée ponctuellement.

La poche de stomie

Que le stomisé ait subi une colostomie ou une iléostomie, deux grands modèles d’appareillage peuvent lui être posés. Il s’agit du modèle à deux pièces (poche et support adhésif indépendant situé autour de la stomie) et du modèle à une pièce (poche + support adhésif, le tout en un).

La poche de l’appareillage à deux pièces doit être renouvelée au quotidien et son support, tous les deux ou trois jours. Étant donné que la poche du second appareillage est unifiée au support adhésif, l’ensemble doit être remplacé chaque jour.

Le changement de la poche de stomie

À chaque renouvellement de la poche ou du support, la peau et la stomie doivent être nettoyées. Cette opération délicate peut être effectuée par un infirmier. Toutefois, il est dans l’intérêt du patient d’apprendre à faire lui-même ses soins. Ce n’est en effet que de cette manière qu’il gagnera en autonomie et ne dépendra plus de l’infirmier.

La vie au quotidien avec une stomie

Porter une stomie ne doit pas vous amener à vous replier sur vous-même ou à vous isoler. Certes, le port d’une poche de stomie est un peu contraignant, mais de nombreux patients arrivent sans problèmes à vivre avec.

La stomie : en parler pour surmonter ses peurs

La stomie provoque très souvent chez le patient des craintes multiples. En effet, le stomisé peut être en proie à de nouvelles peurs notamment la peur du regard des autres, de la réaction de son conjoint, des fuites éventuelles et des mauvaises odeurs. Il n’est pas non plus rare que d’aucuns expriment leurs inquiétudes au sujet de leur sexualité ou du déroulement d’une grossesse avec stomie.

Pour mieux comprendre ces différents aspects de votre nouvelle vie, mais aussi pour surmonter vos peurs, il vous faudra en parler avec un stomathérapeute. L’appui d’un psychologue pourrait également s’avérer très utile. Outre ces professionnels, la possibilité vous est aussi offerte dans les associations de stomisés et les groupes de soutien, d’échanger et de profiter de précieux conseils.

L’alimentation d’un stomisé

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, le stomisé n’est pas soumis à un régime alimentaire draconien. La stomie permet plutôt au patient, qui a dû supporter un régime extrêmement strict à cause d’un trouble intestinal, de renouer avec une alimentation sans interdits et bien plus appétissante. Ainsi, l’alimentation sous stomie est quasiment identique à celle des personnes sans appareillages. Néanmoins, le patient devra tout de même veiller à bien s’hydrater.

Les activités physiques praticables par un stomisé

Il convient de notifier que certaines activités physiques ne pourront plus être pratiquées par le stomisé ou ne pourront l’être qu’après avoir obtenu l’avis du chirurgien. Une ceinture de protection adaptée aux personnes stomisées peut être aussi nécessaire. Cet équipement vous offrira un soutien optimal et vous facilitera la pratique d’une variété de sport. Mais il vous faudra éviter de pratiquer des activités sportives comme le rugby, les sports de combat, etc. qui impliquent des contacts physiques violents.

Vous pourrez en revanche pratiquer certaines activités comme la natation à condition de ne pas passer plus d’une demi-heure dans l’eau. Avant d’entrer dans le bassin, vous devez bien fermer le filtre de la poche avec un autocollant. Vous avez aussi la possibilité de voyager. Mais pour que votre traversée se passe sans difficulté, il vous faudra bien vous préparer en apprêtant tout le matériel de soin nécessaire.

La vie de couple après une stomie

La stomie ne sonne pas la fin de la vie de couple. En effet, même en tant que stomisé, vous pouvez avoir une sexualité épanouie. En réalité, l’appareillage a été conçu de manière à pouvoir supporter le contact physique lors d’un rapport sexuel.

La question de la sexualité peut parfois être difficile à aborder en couple, surtout avec un nouveau partenaire. Qu’il s’agisse de vous ou d’un autre, n’oubliez pas que la personne porteuse d’une stomie ne se résume pas à son abouchement et à son appareillage. En cas de difficulté, n’hésitez donc pas à en parler avec votre médecin ou votre stomathérapeute.

Comment s’habiller après une stomie ?

La seule règle importante que vous devez respecter à ce stade en tant que stomisé, c’est d’éviter le port de ceintures ou de vêtements pouvant exercer une forte pression sur la stomie et son appareillage. Vous pouvez par conséquent vous habiller comme vous le désirez à condition que vous n’enfreigniez pas cette règle.

A la Une

En complément