Quels sont les symptômes de l’otalgie ?

L’otalgie est une douleur d’oreille qui touche aussi bien les enfants que les adultes. Elle peut se rapporter à l’oreille externe, au conduit auditif ou encore à l’oreille moyenne, c’est-à-dire le tympan, la trompe d’Eustache et les osselets. Si chez les enfants, cette douleur indique le plus souvent une inflammation de l’oreille (otite), l’otalgie de l’adulte est un peu plus complexe en ce sens qu’elle est soit primitive, soit secondaire.

Les causes et les symptômes de l’otalgie

Les causes d’une otalgie chez un adulte peuvent être diverses. Si la moitié des douleurs d’oreille touchant cette catégorie de personne est considérée comme étant primitive, c’est-à-dire comme ayant une origine otologique, l’autre moitié est beaucoup plus une manifestation associée à un autre trouble.

Lorsqu’elle est primitive, l’otalgie peut révéler une otite externe, la présence d’un corps étranger, un bouchon de cérumen ou une affection virale de la membrane du tympan (myringite). Par contre, l’otalgie secondaire peut être le symptôme de différentes pathologies.

En effet, elle peut être la manifestation d’un simple rhume, d’une carie dentaire ou encore d’une pathologie plus grave telle que l’arthrite au niveau de l’articulation temporo-mandibulaire ou le cancer de l’oropharynx.

Pour les signes à considérer, vous devez d’une part vous référer à la douleur elle-même (augmente-t-elle lentement ou est-elle plutôt brusque ?) et d’autre part aux autres symptômes (difficultés à déglutir, perte d’audition, saignements, etc.). Par exemple, un écoulement de sang au niveau du tympan peut cacher un percement de tympan.

Le diagnostic et le traitement de l’otalgie

Dès que vous commencez à ressentir une douleur d’oreille, vous devez consulter un médecin dans les 48 heures qui suivent l’apparition du symptôme. Cependant, en cas de douleur s’accompagnant d’une forte fièvre, d’étourdissements, d’une faiblesse faciale, de saignements, de confusion ou de maux de tête, la consultation devient impérieuse.

Le médecin pose son diagnostic en s’appuyant sur différents symptômes. Pour cela, il procède à un examen rigoureux du conduit auditif externe et du tympan ainsi que de la cavité buccale, des fosses nasales et de l’oropharynx.

Si l’otalgie est causée par une otite, il prescrit au patient un traitement médicamenteux à base d’antibiotiques et d’antalgiques. Dans les autres cas, le traitement à suivre dépendra essentiellement de la maladie responsable de l’otalgie.

Par exemple, en cas d’inflammation du système pneumatique de l’os temporal (mastoïdite), généralement provoquée par une otite moyenne récidivante ou mal soignée, une intervention chirurgicale peut être requise.

A la Une

En complément