manger local

Manger local : une démarche plus saine pour la santé et pour l’environnement

Les habitudes alimentaires des Français causent un véritable désastre écologique. Chaque année, le transport des aliments représente 7 % des émissions de carbone de la France soit 26,6 millions de tonnes. Le rejet de CO2 dans l’atmosphère a des conséquences significatives sur le climat. Le réchauffement climatique est une réalité qu’aucun citoyen ne nie aujourd’hui. Cette prise de conscience pousse désormais de plus en plus de ménages à s’alimenter avec des produits locaux.

A voir aussi : L’eau tiède et ses nombreuses vertus pour l’homme

Privilégier les aliments produits localement : une solution pour préserver la planète

Jusqu’il y a peu, les Français raffolaient des aliments hors saison. Pour certains, c’est un moyen de profiter pleinement de ce que la nature a à offrir. Pourtant, cette pratique accélère la destruction de l’environnement. Avant d’arriver en magasin, ces fruits ou légumes parcourent des milliers de kilomètres. Le transport de ces denrées libère une quantité non négligeable de gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Ces substances vont ensuite favoriser le réchauffement climatique et ce dérèglement aura des conséquences désastreuses sur le secteur agricole. En somme, cette habitude d’acheter des aliments provenant de pays étrangers détruit l’environnement et menace la survie des petites exploitations françaises. Ce faisant, les consommateurs n’obtiendront pas forcément des aliments frais. Ces derniers sont maintenus à basse température pendant plusieurs jours avant d’arriver à destination. Cette longue conservation risque d’en altérer le goût et les qualités nutritives.

Les Français sont cependant en mesure de remédier à tous ces problèmes en s’approvisionnant localement. Se procurer des fruits et légumes produits dans sa région évite l’accroissement des émissions de carbone. Les particuliers vont encourager les producteurs locaux grâce à cette pratique et chaque famille pourra savourer les produits frais. Contrairement aux idées reçues, ce nouveau mode de consommation n’alourdira pas les dépenses des ménages.

A lire en complément : Adopter une nutrition saine pour ne pas prendre du poids

Comment se procurer de la nourriture produite localement

Aujourd’hui, il existe plusieurs solutions permettant de manger des produits de saison. Auprès de la plupart des communes françaises, les producteurs se regroupent au sein des coopératives. Ces entités vont commercialiser directement les produits de la ferme au marché de la ville ou du village. Dans ce contexte, les consommateurs n’ont pas forcément à changer leurs habitudes. On fera ses courses comme à l’accoutumée. Néanmoins, il faudra passer au marché pour dénicher des aliments frais et sains. Le prix des produits sera généralement accessible. Effectivement, les particuliers s’approvisionneront en circuit court. Par conséquent, on peut tout à fait s’alimenter avec de la nourriture de première qualité sans pour autant se ruiner.

D’ailleurs, les acheteurs n’ont plus forcément à se déplacer pour faire leurs emplettes. Aujourd’hui, les intéressés ont la possibilité d’acheter des produits bio en ligne sur une plateforme dédiée comme https://acheter.manger-francais.com/. Les responsables traitent la commande au plus vite. Ainsi, on reçoit des fruits et légumes en moins de deux heures. Bien entendu, tout dépendra de sa localisation. Néanmoins, ce service rencontre de plus en plus de succès. Les restaurateurs recourent aussi à cette solution pour optimiser le fonctionnement de leurs établissements. Cette prestation devrait aussi susciter l’intérêt des traiteurs qui souhaitent gagner du temps.

Auteur de l’article : aurelie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *