Comment soigner une constipation occasionnelle ?

Si le transit intestinal est réellement propre à chacun et notamment la fréquence des selles, de telle sorte qu’il est difficile d’établir une norme sur ce plan, la constipation néanmoins est très caractéristique et peut arriver à n’importe qui. Se traduisant par un ralentissement du transit ainsi que par des selles particulièrement dures qui nécessitent de fortes poussées pour les évacuer, la constipation est très désagréable et peut entraîner des conséquences diverses même si elle est ponctuelle, c’est pourquoi il est important de la prendre en charge et d’éviter ainsi de la laisser perdurer. Heureusement pour la traiter rapidement, des médicaments comme le Chlorumagène sont à présent disponibles.

Définition et origines de la constipation

La constipation se manifeste généralement par des selles dures demandant un effort important pour être évacuées, mais aussi par des ballonnements, des maux de ventre ou encore un ventre gonflé et des hémorroïdes. Elle peut survenir dans de nombreuses situations, mais elle est très fréquemment liée à une question de régime alimentaire.

A voir aussi : Les mutuelles : acteurs essentiels de l’accès aux soins

En effet, lorsque ce dernier est pauvre en fibres, trop gras, trop sucré ou trop épicé, le transit intestinal peut s’en trouver affecté et l’intestin peut avoir des difficultés à remplir son rôle. Néanmoins, l’alimentation n’est pas le seul facteur de constipation occasionnelle, en effet certaines maladies peuvent également en être à l’origine, mais aussi un simple déséquilibre de la flore intestinale.

Ainsi, de nombreux facteurs rentrent en compte dans la bonne santé des intestins et le bon fonctionnement de ces derniers. Par exemple, voyager à l’étranger, suivre un traitement médicamenteux, rester alité de façon prolongée, trop peu mastiquer peut également avoir une influence sur le transit intestinal et déclencher une constipation.

Lire également : Les conséquences d’une mauvaise hygiène bucco-dentaire

Comment prévenir et traiter la constipation ?

Afin d’éviter ce type de désordre intestinal plutôt désagréable, il est recommandé de pratiquer une activité sportive régulière, de manger sainement en veillant à ce que les repas comportent une quantité de fruits et légumes suffisantes et de s’hydrater avec des eaux riches en magnésium.

Par ailleurs, il est préférable d’éviter les boissons gazeuses, les plats riches en gras ou en sucre ou encore très épicés. Néanmoins, si ces précautions ne suffisaient pas et que les symptômes de la constipation venaient à se déclarer, certains médicaments comme des laxatifs permettront d’obtenir un soulagement rapide. Il en existe plusieurs types : les laxatifs de lest, les laxatifs osmotiques, les lubrifiants et les stimulants.

Un laxatif stimulant comme le Chlorumagène, est tout à fait indiqué pour traiter les cas de constipation ponctuelle. Ce type de traitement est en plus très facile à prendre. Les laxatifssont notamment disponibles sous forme de poudre à dissoudre dans un demi-verre d’eau à prendre généralement le matin à jeun ou le soir au coucher sachant qu’ils agissent généralement dans un délai de 6 à 8 h. Si toutefois, la constipation était chronique, il est indispensable de consulter un médecin et de ne pas faire un usage régulier des laxatifs qui à long terme peuvent avoir un effet délétère sur la santé.

Auteur de l’article : alexandre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *