formation gesalt

La méthode Gestalt peut-elle améliorer notre santé mentale ?

Fondée par Fritz et Laura Perls dès 1934, la méthode Gestalt est une technique d’accompagnement psychothérapique globale qui vise à améliorer la confiance en soi. Basée sur les interactions entre les individus et leur environnement, la méthode prône l’approfondissement de la connaissance de soi et donne les clés pour améliorer la vie au quotidien.

A découvrir également : Bandelette urinaire : comment la lire et la interpréter les résultats ?

Les origines de la Gestalt thérapie

La doctrine de la Gestalt a vraiment été formalisée aux Etat-Unis dans les années 1950. Les Perls qui en sont à l’origine, se sont fortement inspirés de la psychanalyse de Freud et de Jung, de l’analyse caractérielle de Reich, mais aussi de courants philosophiques existentiels et de religions orientales (source : passeportsante.net). Elle tient son nom du verbe allemand gestalten qui signifie façonner, mettre en forme. Elle s’inscrit dans un courant de psychologie humaniste qui vise à favoriser la responsabilité et la créativité des individus à travers la relation aux autres et à l’environnement. Aujourd’hui, il en existe plusieurs courants dérivés, issus de différentes interprétations intellectuelles et pratiques. Dans le domaine de la psychologie, la Gestalt est définie comme une méthode qui se concentre sur l’étude de la conscience, des objets d’expérience et de la science des phénomènes.

Les grands principes de Gestalt théorie

La théorie Gestalt met en avant que tout ce que l’on voit, entend et ressent fait partie d’un fondla forme (la Gestalt) est en avant-plan tandis que le reste demeure en toile de fond. Dans un fonctionnement harmonieux et dynamique, l’individu doit pouvoir, à tout moment, discerner quels éléments doivent s’imposer en avant-plan, chacun d’eux ne prenant toute leur signification que par rapport au fond.

Lire également : Trottinette : quel modèle choisir pour faire du bien à son corps ?

Chez certaines personnes, et pour différentes raisons, le mouvement entre le fond et l’avant-plan manque de souplesse. La Gestalt reste alors statique et monopolise l’attention du sujet qui ne parvient plus à s’en défaire.

Dans la Gestalt-thérapie, le thérapeute est un observateur actif qui interagit en faisant part de ses propres perceptions et de ses sensations. L’échange constitue ainsi une part entière du processus thérapeutique. La Gestalt-thérapie ne cherche pas à expliquer les origines d’un problème, mais à prendre conscience de la façon dont il est organisé.

Comment la méthode Gestalt peut-elle améliorer la santé mentale ?

La Gestalt-thérapie est une démarche qui s’inscrit sur le moyen et long terme pour permettre une évolution positive des patients en quelques séances. Certains cas imposent cependant un travail en profondeur pour remettre de la souplesse durable dans les mécanismes de défense.

Une formation gestalt se pratique en groupe ou individuellement et aborde les différentes interactions entre les personnes et l’environnement. En faisant prendre conscience au patient de ce qu’il place en avant-plan et de ce qu’il place en fond, la Gestalt-thérapie contribue à résoudre les problèmes courants des individus :

  • les problèmes relationnels ;
  • les situations et les conflits non résolus de la vie ;
  • les détresses interpersonnelles ;
  • le refoulement des émotions ;
  • l’anxiété, la dépression et la colère ;
  • la confusion des pensées.

En résumé, la méthode Gestalt vise à favoriser l’autonomie et la confiance en soi pour améliorer significativement et durablement la santé mentale des patients.

Auteur de l’article : aurelie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *