Ecoliers avec cartables lourds

Mal de dos chez l’enfant : quelles sont les causes ?

Votre petit se plaint depuis quelques semaines de maux de dos. Vous lui faites des petits massages, mais il continue à souffrir. Or, si c’est un problème courant chez les adultes, il peut être réellement gênant chez les enfants. S’ils souffrent aussi tôt, il est probable que ça ira de pire en pire en grandissant. La plupart du temps, les douleurs ne sont que passagères, pas sérieuses, il faut savoir que les véritables problèmes de dos chez les enfants son rares. Les parents devraient cependant s’alarmer quand les douleurs réveillent l’enfant plusieurs nuits de suite, ou qu’il a plus de mal à se déplacer, s’il se plaint de fatigue. Quelles sont les causes de ce souci, et comment y remédier au plus vite ?

De mauvaises postures

Il est important d’éduquer son enfant à bien se tenir. Ce n’est pas seulement une question de politesse, de bonne présentation, il s’agit principalement de lui apprendre à respecter son dos et à l’entretenir. S’il est sans arrêt avachi dès son plus jeune âge, sa colonne vertébrale va en souffrir. Debout, apprenez-lui à dégager les épaules, assis, il doit se tenir droit, perpendiculairement à son siège. Il est toujours bon de rappeler que la posture assise doit être limitée.

Le surpoids peut être également générer des problèmes de dos. La colonne vertébrale n’est pas encore complètement formée chez les enfants, l’ossature n’est pas achevée, et si les vertèbres ont à porter un poids trop important, non prévu pour l’âge de l’enfant, elles peuvent subir des dommages.

Le sport en excès

Les enfants n’ont pas encore un corps définitivement formé. Ils sont en pleine croissance, et s’il est important de se dépenser il ne faut pas que leurs muscles et leurs os soient trop sollicités par un sport. Certaines pratiques sont assez violentes pour le corps, comme le rugby, le tennis, les effets sur le dos à haute dose peuvent être néfastes. Le corps peut subir des traumatismes qu’il n’est pas prêt à gérer. Votre médecin peut vous conseiller sur la régularité sportive de votre petit.

A l’inverse, ne pas faire de sport du tout est bien sûr tout aussi dommageable. Il est très important que les muscles du dos soient assez forts pour supporter et protéger la colonne vertébrale. S’ils sont trop faibles, le médecin peut vous conseiller des séances de gymnastique ou des rendez-vous chez un kiné ou un ostéopathe.

Le cartable

Bien sûr, le cartable est la cible numéro 1 des parents en cas de maux de dos. Souvent à raison, puisqu’assez vite le sac se rempli, devient lourd, et pèse sur les épaules des enfants. Cet article de Jérôme Cottalorda devrait achever d’attirer votre attention sur le problème des cartables trop lourds. Il convient donc de choisir un sac adapté, qui répartit bien la charge sur le dos de votre petit. Apprenez-lui qu’il est important de porter son sac sur les deux épaules pour ne pas déformer sa colonne. Aujourd’hui, beaucoup d’enfants n’utilisent qu’une seule épaule pour porter leur sac.

L’idéal est le cartable à roulettes, qui permet à votre enfant de tirer la charge de cahiers et de livres plutôt que de le porter. Le dos est beaucoup moins sollicité. Il y a des inconvénients à tirer un sac, les petites roues sont souvent fragiles, s’enlisent dans la boue et les feuilles mortes. La plupart des cartables à roulettes ont aussi des bretelles si jamais l’enfant a besoin de le porter, mais il faut savoir que dans ce cas le mécanisme des roues ajoute une charge au sac. Cela dit, si le chemin entre l’école et la maison est dégagé, juste un trottoir propre, sans pavés, le cartable à roulettes sera la solution idéale.

Dans le cas d’un problème de dos important, les écoles peuvent proposer l’usage de tablettes avec les livres scolaires numérisés dessus. D’autres ont à disposition un double jeu de livres, un que l’enfant gardera à l’école, et un qu’il gardera à la maison. Ces deux solutions lui éviteront de porter les livres chaque jours.

La scoliose

Les maux de dos peuvent également avoir une origine plus profonde, comme une scoliose. Dans ce cas, la colonne est déformée de face, de profil et les vertèbres ont tourné sur elles-mêmes. A savoir : dans 70% des cas la cause de la scoliose est inconnue. Le médecin examinera votre enfant et en fonction vous conseillera sur ce qu’il convient de faire, puisque chaque scoliose est très différente. Il détectera la scoliose en observant votre enfant se pencher en avant. Si une bosse apparaît à côté de la colonne vertébrale, on appelle ça une gibbosité. Or, une gibbosité est toujours le signe d’une scoliose. Le port d’un corset peut l’aider à aller mieux. Il sera important de parfaitement respecter les indications du médecin. Dans certains cas, une opération peut être nécessaire.

Auteur de l’article : aurelie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *