Résine de Boswellia : Pourquoi et comment la consommer ?

La boswellia est une plante médicinale encore appelée boswellie. Elle est généralement utilisée dans la médecine ayurvédique et chinoise. Elle sert aussi dans les techniques d’embaumement ou pendant les cérémonies religieuses pour faciliter la méditation.

Propriétés connues

Boswellia sacra

Issue d’un arbre très résistant, le Boswellia sacra, qui ne craint ni la chaleur et la sécheresse, la résine est souvent récoltée en été ou en automne. Il en existe une vingtaine de variétés possédant 5 % à 10 % d’huiles essentielles. Elles renferment plusieurs propriétés et peuvent être associées à d’autres plantes pour plus d’efficacité contre certains maux.

Anti-inflammatoire

La résine de boswellie est un puissant anti-inflammatoire, car elle régule la production de cytokines pro-inflammatoires grâce à sa composition en acides boswelliques. À cet effet, elle soulage essentiellement les douleurs articulaires et abdominales, les maladies inflammatoires digestives, les irritations cutanées et les douleurs menstruelles.

Antidépresseur

La boswellia exerce une activité anxiolytique en soulageant les angoisses. Pour cela, elle est utilisée contre les troubles dépressifs et les états d’anxiété. Cependant, les recherches se poursuivent pour approfondir et confirmer sa propriété antidépresseur.

Renforce le système immunitaire

En dehors de son potentiel anti-inflammatoire, la boswellie agit également sur le système immunitaire. L’action des acides boswelliques sur la production d’anticorps dans la lutte contre les infections virales et bactériennes, permet de protéger et de stimuler le système immunitaire. De plus, une dose de boswellia améliore l’activation des macrophages.

Les bienfaits de cette résine ancestrale

résine de Boswellie

Au vu de toutes ces propriétés, la boswellie possède de nombreux effets bénéfiques pour l’organisme et la santé. La liste n’étant pas exhaustive, voici les principaux bienfaits de la boswellie.

La boswellie contre l’asthme

Les propriétés anti-inflammatoires de la boswellia lui permettent de lutter contre les maladies respiratoires comme l’asthme. De ce fait, les acides boswelliques réduisent la contraction des muscles des bronches essentiellement à l’origine des difficultés respiratoires. Ces acides agissent aussi sur la chaîne de réaction NF-KB qui peut être un déclencheur de l’asthme.

La boswellia pour lutter contre les maux de tête et améliorer les fonctions cognitives

Prise en gélule, la résine de boswellie combat les maux de tête. Elle réduit la fréquence et l’intensité chez les personnes atteintes d’une céphalée chronique quotidienne. De plus, chez les personnes atteintes de lésions axonales, elle améliore leurs résultats cognitifs.

La boswellie protège le foie et est efficace contre le cancer

En ce qui concerne le foie, elle améliore son action en adoucissant et cicatrisant les parois intestinales. Elle assure aussi le bon fonctionnement du système digestif et répare les estomacs endommagés ou irrités ainsi que les muqueuses de l’intestin. De même, ces activités anti-inflammatoires lui confèrent un effet anti-cancer.

Elle lutte essentiellement contre la profération des cellules cancéreuses et provoque leur mort. Que ce soient les cellules cancéreuses du pancréas, du colorectal, du méningiome ou de la vessie, la boswellia réduit leur viabilité. Elle est adoucissante pour tout le système humain.

La boswellia est efficace pour les diabétiques et les obèses

Une consommation de la boswellie diminue le niveau de glucose, de triglycéride, de cholestérol et de créatinine sanguine. Elle empêche aussi l’augmentation de la glycémie et diminue son taux chez les diabétiques. Aussi, pour toutes personnes désirant perdre du poids ou vaincre l’obésité, la boswelliea est adéquate. Elle réduit considérablement la graisse dans l’abdomen.

Boswellie : Quelle posologie respecter ?

Afin de bénéficier de tous ses bienfaits, il faudrait tenir compte de sa posologie. En général, la posologie varie de 900 à 1 200 mg par jour. Toutefois, elle est fonction des besoins et de l’état de santé du patient. L’idéal serait de la prendre sous forme de gélule pour mieux s’approprier ses bienfaits.

À long terme, il est préférable de faire des pauses et alterner avec certaines autres plantes avant sa poursuite. En revanche, elle doit être prise en 3 doses au cours des repas et présente des résultats déjà au bout de 2 ou 4 semaines. Elle est déconseillée aux femmes enceintes ou allaitantes et aux enfants de moins de 12 ans.

Les potentiels effets secondaires de la résine de Boswellia

En ce qui concerne les effets secondaires de la boswellia, ils sont très rares. En effet, elle est autorisée par la Food and Drug Administration et est incluse dans la catégorie des substances sans danger. C’est une plante longtemps utilisée et très sécurisante. Cependant, ces quelques rares effets enregistrés sont entre autres : troubles gastro-intestinaux, les reflux acides, l’augmentation des urines, les réactions cutanées et les nausées. Il est alors plus sécurisant de consulter un médecin pour une meilleure utilisation.

En somme, en dehors des propriétés citées, la boswellia contient d’autres propriétés indispensables à l’organisme. En comprimés, en huile essentielle ou en encens à brûler, vous pouvez vous la procurer. N’hésitez pas à la consommer pour soulager vos maux fréquents.

A la Une

En complément