Global Statistics

All countries
179,907,370
Confirmed
Updated on 23/06/2021 2 h 48 min
All countries
162,942,518
Recovered
Updated on 23/06/2021 2 h 48 min
All countries
3,897,223
Deaths
Updated on 23/06/2021 2 h 48 min

Médecine esthétique : une solution efficace pour traiter les cicatrices d’acné

Touchant plus de 15 millions de personnes en France, l’acné laisse des traces indélébiles et inesthétiques sur le visage. Raison pour laquelle des adolescents et des adultes viennent consulter un dermatologue. Aujourd’hui, grâce à l’évolution de la médecine esthétique, il existe de nombreux moyens d’atténuer, voire d’effacer complètement ces tâches.

Qu’est-ce que la médecine esthétique ?

La médecine esthétique est une alternative à l’intervention chirurgicale. Cet acte médical vise à améliorer l’aspect physique d’un patient, sans passer par des méthodes drastiques. Elle permet notamment de corriger les imperfections de la peau et de modifier la silhouette.

Dans leur pratique, les médecins sont en mesure de traiter les cicatrices, d’atténuer les rides et d’éliminer les vergetures. Pour y arriver, ils ont recours à différentes méthodes, comme l’injection d’acide hyaluronique, les peelings, le botox ou encore la cryolipolyse. Contrairement à la chirurgie esthétique (liposuccion, lifting, mammoplastie, etc.), elle n’implique pas d’intervention lourde et ne nécessite pas une hospitalisation. La médecine esthétique est donc l’idéal pour ceux qui souhaitent améliorer leur apparence d’une manière douce.

Ce traitement médical est destiné aux patients adultes et plus âgés qui désirent rajeunir et avoir une belle peau. Il s’agit donc d’une intervention de rajeunissement et de perfectionnement. De nombreux patients décident d’opter pour la médecine esthétique pour restaurer les effets du temps sur leur corps et retarder le vieillissement de la peau.

Elle peut être utilisée aussi bien sur le visage que sur les mains et le décolleté. Les praticiens privilégient les techniques médicales, comme les méthodes de comblement, les lasers et la photothérapie pour garantir un résultat efficient. Bien entendu, ils doivent détenir des compétences en dermatologie, en endocrinologie et en mésothérapie pour exercer, car la médecine esthétique ne s’improvise pas.

Les méthodes efficaces pour enlever les cicatrices d’acné

La médecine esthétique propose différentes méthodes pour effacer les cicatrices et nettoyer la peau en profondeur. L’objectif principal de l’intervention est de remodeler la peau grâce à des techniques révolutionnaires et non invasives. Pour venir à bout des cicatrices d’acné, de nombreux médecins optent pour le peeling.

Cette technique provoque une desquamation de la peau grâce à un gommage chimique. Selon les besoins du patient, il peut choisir un peeling doux ou moyen pour supprimer les traces laissées par les boutons. La méthode douce nécessite plusieurs séances tandis que le peeling moyen peut se faire en une seule fois. Dans tous les cas, ils permettent d’enlever les cellules mortes et de renouveler complètement la peau.

Certains établissements médicaux, comme le centre saint honoré ponthieu utilisent le traitement par la luminothérapie pour détruire les bactéries qui se trouvent dans les pores. Cette méthode consiste à exposer la peau à la lumière LED afin de stimuler la production de collagène. Elle a l’avantage d’être complètement indolore et de convenir à tous les types de peau. Le laser pour cicatrice d’acné peut également être une solution efficace pour gommer les taches persistantes. Tout comme la luminothérapie, il favorise la production du collagène et des cellules épidermiques en vue de rendre la peau plus lisse et éclaircie. Cette technique est surtout proposée pour traiter les cicatrices sévères.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

spot_imgspot_img

A découvrir

maîtriser ses émotions

Apprendre à gérer nos émotions avec la sophrologie

0
« Je me mets facilement et souvent en colère », «Je pleure pour un rien », « J’ai peur de tout », « Je pars au quart de tour »… Quand...

A la Une

En complément