Qu’est-ce que la stase stercorale ?

Les raisons d’un mal de ventre peuvent être diverses. Elles peuvent notamment être causées par ce que l’on appelle une stase stercorale. Cette expression scientifique ne vous parle probablement pas. Étroitement liée à l’occlusion intestinale, ce trouble présente certains risques lorsqu’il n’est pas traité. Quelles sont les symptômes de la stase stercorale ? Quels sont les traitements et comment la prévenir ? Faisons un tour d’horizon de ce qu’il faut savoir concernant ce trouble du transit intestinal.

Comment identifier une stase stercorale ?

Lorsque le transit intestinal diminue, les matières fécales et les gaz se retrouvent partiellement bloqués dans le tube digestif, ce qui peut provoquer une occlusion intestinale. Et parfois, les selles se retrouvent même bloquées à l’intérieur du côlon. On parle alors de stase stercorale. Plusieurs symptômes permettent de l’identifier, le premier étant des douleurs abdominales accompagnées la plupart du temps de constipation, autrement dit, lorsque les selles sont peu fréquentes (moins de 3 par semaine). Les ballonnements et les gaz sont aussi des symptômes de la stase stercorale. Dans certains cas, on peut aussi remarquer la présence de sang dans les selles. Enfin, la diarrhée et une perte de poids sont aussi d’autres symptômes. Afin de confirmer le diagnostic, le médecin procédera à une radiographie de l’abdomen.

Occlusion intestinale et stase stercorale : quelles en sont les causes ?

Les causes de la stase stercorale peuvent être de natures diverses.  Une mauvaise hygiène de vie en est le plus souvent la cause. En effet, une mauvaise alimentation, le manque d’exercice physique et de sommeil, ainsi que le stress, sont autant de facteurs pouvant générer une occlusion intestinale voire une stase stercorale. Dans certains cas plus rares, l’occlusion intestinale peut découler de problèmes liés au côlon. Lorsque celui-ci n’est pas assez ferme, les aliments peuvent rester bloqués à l’intérieur. L’occlusion intestinale peut aussi résulter d’une colopathie fonctionnelle que l’on nomme couramment syndrome du côlon irritable. Les personnes souffrant de ce syndrome ont un côlon hypersensible, ce qui génère des douleurs abdominales, de la constipation ou de la diarrhée, parfois de façon chronique, ce qui peut altérer la qualité de vie.

Quels sont les traitements de la stase stercorale ?

La stase stercorale nécessite un traitement médical voire parfois une intervention chirurgicale lorsqu’elle est sévère. Il est recommandé de consulter un médecin dès que les premiers symptômes apparaissent. En premier lieu, il est urgent d’évacuer les selles pour éviter toute complication. Pour ce faire, votre médecin peut vous prescrire des laxatifs qui vont permettre une évacuation rapide des selles. Il est conseillé de privilégier les laxatifs naturels afin de ne pas trop perturber le transit intestinal. L’huile de paraffine est souvent utilisée pour traiter ce genre de trouble. Elle permet de lubrifier le côlon et de ramollir les selles. On la trouve notamment sous forme de sirop ou de gelée. Les suppositoires de glycérine sont aussi une solution très efficace pour traiter la stase stercorale. En stimulant les muscles intestinaux et en favorisant l’accumulation d’eau dans les intestins, ils permettent d’évacuer rapidement les selles. Enfin, lorsque la constipation persiste, un lavement anal est une solution très efficace avec un effet immédiat.

Comment éviter les risques d’occlusion intestinale ?

Vous pouvez adopter quelques règles simples afin d’éviter les risques d’occlusion intestinale ou de stase stercorale, en commençant par améliorer votre alimentation. En effet, une alimentation saine et riche en fibres, accompagnée d’une bonne hydratation vous permettra d’avoir un bon transit et d’éviter ainsi les problèmes de constipation. Pour ce faire, privilégiez les légumes et les fruits ainsi que les céréales complètes, les yaourts, les pruneaux ou la compote qui aident à améliorer le transit. Évitez  les aliments trop gras, trop salés ou trop sucrés qui sont pauvres en fibres. Veillez à boire suffisamment afin d’hydrater le côlon et les intestins (environ 1,5 à 2 litres d’eau par jour). Si vous souffrez de constipation, privilégiez des eaux minérales qui sont riches en magnésium. La pratique d’une activité physique est aussi essentielle pour éviter que les déchets restent bloqués dans le côlon. Cela permet aussi de réduire le stress qui peut être un des facteurs favorisant la constipation. Enfin, dormir suffisamment est aussi indispensable pour avoir un bon transit.

Les causes de la stase stercorale peuvent être diverses. Il est donc conseillé de consulter un médecin dès l’apparition des premiers symptômes. Un diagnostic pourra être établi et confirmé par radiographie de l’abdomen. Dans certains cas de formes sévères, une intervention chirurgicale doit être envisagée. Il existe par ailleurs différents remèdes pour traiter la stase stercorale, dont certains naturels qui sont très efficaces. En règle générale, une bonne hygiène de vie permet de prévenir ce genre de trouble du transit intestinal.

 

 

A la Une

En complément