Global Statistics

All countries
179,924,986
Confirmed
Updated on 23/06/2021 5 h 20 min
All countries
162,960,135
Recovered
Updated on 23/06/2021 5 h 20 min
All countries
3,897,835
Deaths
Updated on 23/06/2021 5 h 20 min

Tout savoir sur le cancer du colon

Vous avez déjà entendu parler du cancer du colon mais ne savez pas exactement en quoi cela consiste ? Dans cet article, nous verrons comment reconnaître et traiter le cancer du côlon, pourquoi il se développe et comment le prévenir.

Qu’est-ce que le cancer du côlon ?

Le cancer du côlon apparaît lorsque des tumeurs se développent dans le gros intestin. Le côlon, ou gros intestin, est l’endroit où l’organisme extrait l’eau et le sel des déchets solides. Les déchets passent ensuite par le rectum et sortent du corps par l’anus. Les professionnels de santé recommandent d’assister à des dépistages réguliers du cancer du côlon à partir de l’âge de 50 ans. Le cancer colorectal, qui décrit la coexistence du cancer du côlon et du cancer du rectum, est également fréquent. Le cancer du rectum prend naissance dans le rectum, qui est la partie finale du gros intestin, la plus proche de l’anus.

Quelles sont les options de traitement disponibles ?

Le traitement dépendra du type et du stade du cancer du côlon. Le médecin tiendra également compte de l’âge, de l’état de santé général et d’autres caractéristiques de la personne pour décider de la meilleure option thérapeutique. Il n’existe pas de traitement unique pour tous les cancers. Les options les plus courantes pour le cancer du côlon sont la chirurgie, la chimiothérapie et la radiothérapie. L’objectif du traitement est d’éliminer le cancer, de prévenir sa propagation et de réduire les symptômes gênants. Avant d’accepter un traitement pour le cancer du côlon, nous vous recommandons de solliciter un deuxième avis médical. Les traitements pour ce type de cancer comme pour tous les cancers ne sont pas anodins. Il vaut alors mieux prendre le temps d’une bonne réflexion et solliciter l’avis médical de plusieurs médecins. Grâce au site Deuxième Avis, vous pouvez bénéficier de l’avis d’un nouveau médecin spécialiste de votre problème de santé sous seulement 7 jours. Vous pourrez alors explorer différentes alternatives pour traiter le cancer du colon.

Chirurgie

La chirurgie est l’un des traitements possibles du cancer du côlon. La chirurgie visant à retirer une partie ou la totalité du côlon s’appelle une colectomie. Au cours de cette intervention, le chirurgien retire la partie du côlon qui contient le cancer, ainsi qu’une partie de la zone environnante. Par exemple, il enlèvera généralement les ganglions lymphatiques voisins pour réduire le risque de propagation. Le chirurgien va ensuite soit rattacher la partie saine du côlon, soit créer une stomie, en fonction de l’étendue de la colectomie. Une stomie est une ouverture chirurgicale dans la paroi de l’abdomen. Par cette ouverture, les déchets passent dans un sac, ce qui supprime le besoin de la partie inférieure du côlon. C’est ce qu’on appelle une colostomie.

Radiothérapie

La radiothérapie tue les cellules cancéreuses en concentrant sur elles des rayons gamma de haute énergie. L’équipe soignante peut utiliser la radiothérapie externe, qui émet ces rayons à partir d’une machine située à l’extérieur du corps. Dans le cas de la radiothérapie interne, un médecin implante des matériaux radioactifs près du site du cancer, sous la forme d’une graine. Certains métaux, comme le radium, émettent des rayons gamma. Le rayonnement peut également provenir de rayons X à haute énergie. Un médecin peut demander une radiothérapie en tant que traitement autonome pour réduire une tumeur ou détruire des cellules cancéreuses. Elle peut également être efficace en complément d’autres traitements du cancer. Pour le cancer du côlon, les équipes de soins ont tendance à ne pas administrer de radiothérapie avant les derniers stades. Elles peuvent les utiliser si le cancer du rectum au stade précoce a pénétré la paroi du rectum ou s’est déplacé vers les ganglions lymphatiques voisins.

Chimiothérapie

Au cours de la chimiothérapie, l’équipe soignante administre des médicaments qui interfèrent avec le processus de division cellulaire. Ils y parviennent en perturbant les protéines ou l’ADN pour endommager et tuer les cellules cancéreuses. Ces traitements ciblent toutes les cellules qui se divisent rapidement, y compris les cellules saines. Celles-ci peuvent généralement se remettre des dommages causés par la chimiothérapie, mais pas les cellules cancéreuses. Un cancérologue recommandera généralement une chimiothérapie pour traiter le cancer du côlon s’il s’étend. Les médicaments se propagent dans tout le corps et le traitement se déroule par cycles, de sorte que le corps a le temps de guérir entre les doses.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

spot_imgspot_img

A découvrir

maîtriser ses émotions

Apprendre à gérer nos émotions avec la sophrologie

0
« Je me mets facilement et souvent en colère », «Je pleure pour un rien », « J’ai peur de tout », « Je pars au quart de tour »… Quand...

A la Une

En complément