Comment lacer ses chaussures pour éviter les blessures ?

En tant qu’utilisateur de chaussures de ville, de bottes à lacets ou encore de chaussures de sport (baskets), vous saviez mieux que quiconque combien il est important d’avoir une bonne paire de chaussures en toute circonstance. Mais pour un meilleur confort d’utilisation, il vous faut en plus de cela adopter une technique de laçage qui puisse vous aider à prévenir des blessures éventuelles liées au port de vos chaussures. Découvrez dans cet article deux techniques de laçage pour protéger efficacement vos orteils et vos chevilles lorsque vous marchez ou courez.

Comment lacer ses chaussures pour préserver ses orteils ?

La majorité des utilisateurs ne s’interrogent pas sur la façon dont le lacet est attaché à leurs chaussures avant de les porter la première fois. Or, de la technique de laçage dépend en partie le confort de la chaussure.

Si vous remarquez des hématomes au niveau de vos orteils après avoir utilisé vos chaussures de ville, vos bottes à lacets ou vos baskets, c’est probablement parce qu’ils sont comprimés dans votre paire de chaussures. Le cas échéant, la technique de laçage utilisée ne permet pas une bonne relaxation des doigts de votre pied. Pour éviter une telle blessure à l’avenir, il vous faudra alors attacher autrement vos lacets. Voici une technique de laçage efficiente facile à essayer.

Pour la réussir, vous devez d’abord faire passer l’un des bouts du lacet directement du premier trou de votre chaussure au dernier situé en haut du côté opposé. Enfilez ensuite le deuxième bout du cordon du premier au dernier trou, mais cette fois-ci en zigzaguant.

Une fois l’opération réalisée, il ne vous reste plus qu’à tirer sur le lacet transversal afin de créer de l’espace au niveau des orteils, qui seront de cette manière moins comprimés. Terminez en répétant le même geste au moment de chausser votre deuxième pied.

Comment lacer ses chaussures pour protéger ses chevilles ?

Les douleurs que les utilisateurs de chaussures de ville ou de baskets ressentent généralement à la cheville après une utilisation prolongée ou intense de ces équipements, trouvent le plus souvent leur origine dans une mauvaise technique de laçage que dans une mauvaise qualité de paire de chaussures.

En effet, si vous avez souvent mal à vos chevilles après chaque course ou une longue journée de balade en ville, c’est probablement parce que vous avez l’habitude de serrer trop fort vos lacets. Pour ne plus faire souffrir cette partie de votre corps, vous devez tout simplement limiter les croisements des cordons de vos chaussures.

Pour y arriver, faites d’abord passer l’un des bouts du lacet du premier au troisième œillet du même côté, puis dans le troisième trou du côté opposé. Ensuite, poursuivez le laçage en faisant passer le lacet dans le cinquième œillet de ce même côté avant d’enchaîner avec le cinquième trou situé du côté opposé. Terminez en faisant ressortir le bout du lacet par le dernier trou de ce même côté.

Pour attacher convenablement le second bout du lacet, vous devez dans un premier temps le faire passer du premier au second œillet se trouvant du même côté avant de le faire ressortir par le second trou libre du côté opposé. Dans un deuxième temps, glissez le bout du lacet par le quatrième œillet situé du même côté puis faites-le ressortir par le même numéro d’œillet du côté opposé. Enfin, dans un troisième temps, terminez le laçage en faisant passer le lacet par le dernier œillet placé à ce côté.

Utiliser un laçage adapté vous permet d’être à l’aise dans vos chaussures. Vous savez maintenant ce qu’il vous reste à faire.

A la Une

En complément