Les tests adn sont-ils réalisés avec fiabilité ?

Procéder aux tests adn permet à un individu d’en savoir plus sur son héritage génétique. Ça peut être un test pour découvrir sa lignée paternelle ou maternelle, un test de paternité, ou encore un test adn pour connaître ses prédispositions à certaines maladies.

Le test adn : A quoi sert-il ?

Le test génétique est tout simplement une analyse adn qui nous permet de prouver un lien de filialité ou de paternité. Toutefois, le résultat du test peut aussi donner d’autres informations intéressantes comme :

  • Examiner la gémellité de jumeaux ;
  • Régler des différends dans la famille ;
  • Découvrir sa lignée paternelle ou sa lignée maternelle via l’étude du chromosome ;
  • En savoir plus sur ses origines ethniquesou la provenance de ses grands-parents :
  • Changer de nom de famille ;
  • Rechercher un enfant perdu de vue et découvrir son père biologique ;
  • Faire un test de dépistage pour découvrir sa prédisposition à des maladies comme le cancer du sein, la maladie de Parkinson, Alzheimer ou le diabète.

La recherche adn est-elle fiable ?

La question revient souvent sur le bout des lèvres de chaque personne : faire un test adn est-elle une procédure fiable ? Il faut savoir que la couleur des yeux/ des cheveux, l’arbre généalogique ou encore la connaissance de certaines maladies héréditaires ne vont pas suffira pour établir un lien entre deux individus. Pour découvrir un ancêtre commun, c’est possible, pour un lien de paternité, seules les analyses adn sont sources de vérité !

Il faut savoir que les résultats du test sur les origines ancestrales sont fiables à 99.99% car ces données se base sur l’Humam Genome Diversity Project. Il en est de même pour le test ADN de parenté dont la probabilité de fiabilité est de 99.99%.

Les résultats des tests s’appuient sur le profil génétique de la personne afin de mieux examiner les chromosomes et les allèles présents dans les prélèvements. Lire ici pour en savoir plus sur le test adn fiable.

Quels sont les échantillons d’adn utilisés pour réaliser un test ?

Les laboratoires peuvent étudier de multiples échantillons contenant l’ADN de chaque participant. Grâce à ces échantillons, il sera possible de faire une étude des données génétiques d’une personne et de faire une recherche sur les bases de données. Il est indispensable que le prélèvement se fasse dans les meilleures conditions.

L’échantillon de salive est sans aucun doute le plus prisé afin de recourir à des tests. Il s’obtient via frottis contre la joue interne de l’individu. Il est également possible de prendre un échantillon d’ongles ou de cheveux. La prise de sang permet aussi de faire un test génétique pour comparer les marqueurs de deux individus. Pour un test prénatal, le liquide amniotique est recommandé !

Mais comment se passe un test ADN ?

Il est tout d’abord important de noter que les tests sont réalisés dans le respect de la vie privée des personnes concernées car il faut leur accord au préalable. La première étape consiste à recueillir l’échantillon qui devra être examiné. On y fera l’étude des cellules biologiques propres à une personne. Ensuite, il faudra analyser l’échantillon proprement dit !

Le laboratoire va donc tout d’abord extraire l’échantillon pour l’analyser. Une PRC ou Réaction de Polymérisation en Chaîne sera faite afin que l’ADN soit mis en avant. Enfin, la dernière étape pour avoir des résultats fiables consiste à analyser les séquences d’hélice d’ADN.

En ce qui concerne le coût à prévoir, sachez que dans le cadre d’une procédure judiciaire, le test ADN peut valoir dans les 250 à 350 euros par personne. Vous calculerez en fonction du nombre d’intervenants. Pour les tests indépendants, on part de 200 euros à peu près pour arriver à 1000 euros et plus dans certains cas.

En savoir plus sur sa grossesse avec le kit de test adn

Le test adn permet l’étude du patrimoine génétique d’une personne. Nous le faisons pour établir un lien de parenté, définir les portraits d’ancêtres ou dépister les maladies. Mais il s’utilise aussi pour le dépistage génétique d’une femme enceinte. Dès la première semaine de grossesse, les tests génétiques détectent les anomalies chromosomiques et permettent d’éviter une fausse couche.

A la Une

En complément