enterrement catholique déroulement

Enterrement catholique : déroulement ?

L’enterrement catholique fait partie des cérémonies les plus réalisées en France. Lors d’un enterrement catholique, le prête joue un rôle majeure dans le déroulement de la cérémonie. Quels sont les étapes et les rites propres à l’enterrement catholique ? Découvrez comment organiser un enterrement catholique sereinement.

A voir aussi : Soins palliatifs à domicile : comment s’organiser pour une fin de vie à domicile ?

Qu’est-ce qu’un enterrement catholique ?

Accompagné d’une entreprise de pompes funèbre à Paris 14e, il est possible d’organiser un enterrement catholique pour rendre un dernier hommage à un défunt.

La religion catholique est l’une des plus répandues en France. De ce fait, malgré un attrait particulier pour l’enterrement civil, l’enterrement catholique reste la cérémonie funéraire la plus effectuée. L’enterrement catholique a pour but d’accompagner le défunt et de prier pour lui. Pour la famille et les proches, il s’agit également d’un premier pas vers le deuil, même pour ceux qui mettent une certaine distance avec la foi.

A découvrir également : Maintien à domicile : la sécurité au service de l'autonomie des seniors !

Comment se déroule un enterrement catholique ?

La première étape après un décès est de prendre contact avec une entreprise de pompes funèbres pour réaliser un devis d’obsèques. Si le défunt a souscrit à un contrat de prévoyance obsèques, la société funéraire pourra renseigner les familles sur les souhaits du défunt que l’entreprise s’est engagée à réaliser.

L’enterrement catholique s’effectue selon divers rites et étapes bien précis. En plus de se faire épauler par l’entreprise de pompes funèbres, la famille pourra également s’appuyer sur le prêtre pour organiser la cérémonie religieuse. Pour savoir comment choisir une agence de pompes funèbres ici.

Dans la plupart des cas, le prêtre qui organise les obsèques est celui de la commune de décès ou de la commune de résidence du défunt. Cependant, dans le cas où le défunt le souhaite, il sera possible de faire appel à un autre homme d’église afin de répondre favorablement aux volontés du disparu.

Les préparatifs avec le prêtre se font directement à l’église ou dans le bâtiment paroissiale. Un entretien préalable avec les proches sera nécessaire afin de connaître l’histoire du défunt et de déterminer le déroulement de la cérémonie (choix des prières, lectures de textes ou de poèmes, diffusion de musiques, témoignages, etc.).

Quels sont les rites funéraires de l’enterrement catholique ?

À travers les différents rites funéraires, les proches du défunt ont la volonté d’accueillir dans la foi et l’espérance le décès et le deuil qui s’ensuit. Lors d’un enterrement catholique, plusieurs rituels funéraires sont effectués.

La veillée funéraire

Même si le proche est décédé en milieu hospitalier, il est possible d’organiser une veillée mortuaire au domicile du défunt ou au domicile d’un proche. Aussi, il est admis d’organiser une veillée funéraire dans une chambre funéraire à l’hôpital ou au funérarium. Veiller sur un mort avant un enterrement catholique permet d’accompagner spirituellement l’âme du défunt par le biais de prières et des pensées bienveillantes.

Les bénédictions

Tout au long de l’enterrement catholique, plusieurs bénédictions sont données :

Lors de la levée du corps : au moment de la mise en bière, le prête se déplace sur le lieu de la veillée pour bénir le corps avant et pendant la mise en bière réalisée par un membre du personnel de la société de pompes funèbres.

À l’entrée du cercueil dans l’église : à l’entrée de l’église, la famille peut bénir le corps. Parmi les rites d’entrée du défunt dans l’église, on retrouve le rite de la lumière. Le rite de la lumière consiste à allumer des bougies au cierge pascal et à les répartir autour du cercueil.

Au moment de la mise en terre : une fois arrivé au cimetière, le corps est béni une dernière fois avant d’être mis en terre. Des textes et des prières pourront être lus pour souligner cette dernière étape cruciale de l’enterrement catholique.

Auteur de l’article : alexandre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *