bébé

Santé et maternité : tout savoir sur l’allergie du nourrisson

Comme les enfants plus âgés et les adultes, les bébés peuvent être allergiques aux aliments qu’ils mangent, aux objets qu’ils touchent et aux particules invisibles qu’ils inhalent à la maison ou à l’extérieur. Et lorsque votre bébé présente des symptômes, quels qu’ils soient, il peut être difficile de faire la différence entre un rhume, une réaction allergique ou un simplement une congestion nasale sans cause particulière.

Les différents types d’allergies du nourrisson

A chaque bébé son profil allergique, mais on classe généralement les allergies des nourrissons en trois grandes catégories :

Lire également : Pieds douloureux : mesdames, 5 idées pour soulager vos petons !

  • les aliments et les médicaments ;
  • les allergies environnementales ;
  • les allergies saisonnières.

Les réactions allergiques aux aliments ou aux médicaments surviennent généralement peu de temps après la consommation d’un produit. Leur gravité peut varier d’un épisode allergique bénin, voire quasiment imperceptible, à une réaction violente qui peut même engager le pronostic vital de l’enfant. Les allergies environnementales peuvent provenir d’un allergène que l’on touche, comme le détergent dans les vêtements, ou de particules inhalées, comme la poussière. Elles sont à priori péri-annuelles.

Comme leur nom l’indique, les allergies saisonnières surviennent à certaines périodes de l’année, ou dans des endroits spécifiques qui concentrent l’allergène incriminé. Elles ont généralement pour origine les arbres et autres plantes qui poussent à l’extérieur. Le terme « rhume des foins » est parfois utilisé pour décrire ces allergies, bien qu’elles soient rares chez le nourrisson.

A lire aussi : Yoga : les différentes positions pour bien débuter

Les signes et les symptômes de la réaction allergique chez le bébé

Une réaction allergique se produit lorsque le système immunitaire de votre corps réagit anormalement à des éléments qui sont normalement inoffensifs. Les signes d’une réaction allergique peuvent varier considérablement en fonction de l’individu et du type d’allergie.

Les bébés sont beaucoup moins susceptibles que les enfants plus âgés et les adultes de développer des allergies pour une raison simple : il faut s’exposer un certain temps à un élément donné pour devenir allergique. Les allergies saisonnières, par exemple, sont peu fréquentes chez les bébés car ils n’ont pas (encore) vécu de saisons de forte pollinisation. La plupart des types d’allergies par inhalation sont rares avant l’âge de 1 à 2 ans.

Allergies aux aliments et aux médicaments

Les symptômes d’une allergie aux aliments ou aux médicaments peuvent apparaître en quelques minutes, et en moins de deux heures. Certains signes d’allergie aux médicaments, tels que les éruptions cutanées, peuvent ne pas apparaître avant plusieurs jours. Les signes les plus courants des allergies aux aliments et aux médicaments sont les suivants :

  • urticaire ou éruptions cutanées ;
  • démangeaisons ;
  • respiration sifflante ou essoufflement.

Les allergies alimentaires peuvent également entraîner des nausées, des vomissements ou des douleurs abdominales. Dans certains cas, les lèvres ou la langue de votre bébé peuvent commencer à enfler. Les cas les plus graves peuvent engager le pronostic vital : c’est ce que l’on appelle l’anaphylaxie. Elle survient lorsque l’exposition à un allergène déclenche une surproduction de certaines substances chimiques du corps qui peuvent causer un état de choc. La pression sanguine va également chuter de façon spectaculaire et les voies respiratoires se rétréciront, rendant la respiration difficile.

Chez les enfants, les allergies alimentaires graves sont les raisons les plus fréquentes de l’anaphylaxie, mais dans de rares cas, des médicaments tels que les antibiotiques et l’aspirine peuvent en être responsables. Les piqûres d’abeilles et autres piqûres ou morsures d’insectes peuvent également provoquer l’anaphylaxie. L’anaphylaxie est rare chez les bébés et est presque toujours due à une allergie aux protéines du lait de vache.

Allergies environnementales

Bien que peu fréquentes chez les bébés, les allergies à la poussière, aux animaux domestiques, aux moisissures, au pollen, aux piqûres d’insectes et à d’autres éléments de l’environnement peuvent déclencher des symptômes d’allergie comme :

  • La congestion nasale et les éternuements ;
  • des yeux rouges et qui démangent ;
  • de la toux, respiration sifflante et oppression thoracique ;
  • un nez qui coule.

Il faut savoir que les bébés ne sont pas capables de se moucher sans votre aide. Cette aptitude n’est acquise que vers l’âge de 3 ans. Et comme ils respirent essentiellement par le nez durant leurs 12 premiers mois, il est capital de dégager les voies nasales du mucus qui peut s’y accumuler. L’aspirateur nasal pour nourrisson peut être une solution pratique. Vous pouvez vous aider de ce guide sur les mouches bébés électriques.

Les allergies saisonnières

Les principaux symptômes des allergies saisonnières, qui sont généralement causées par des allergènes d’origine végétale, sont similaires aux symptômes des allergies environnementales : éternuements, congestion nasale, yeux rouges qui démangent, une toux, etc. Si votre bébé ne présente ces symptômes qu’à certaines périodes de l’année, il peut avoir des allergies saisonnières.

Auteur de l’article : aurelie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *