Prothèse auditive : quel amplificateur de son choisir ?

La perte d’audition se définit par la difficulté à comprendre ou à entendre les sons. Pour aider les personnes concernées par la perte d’audition, les scientifiques ont inventé différents matériels pour amplifier les sons à entendre. Pour les choisir, voici les différents types d’amplificateur de son ou d’appareil auditif.

A lire en complément : Bandelette urinaire : comment la lire et la interpréter les résultats ?

Les contours d’oreilles

Ce modèle d’appareil auditif est le plus prisé des personnes qui ont de la difficulté à entendre le son. Il propose plusieurs avantages pour les malentendants. En effet, les contours d’oreilles fonctionnent avec un système personnalisé permettant d’accéder facilement à de différentes phases de puissances. Ils s’adaptent également à tous les niveaux de perte auditive.

La manipulation joue en fonction de leur taille. Concernant les piles, ils peuvent alimenter l’appareil pendant 10 à 15 jours, pour une utilisation de plus de 12 heures par jour. Les contours d’oreilles ont un design et une esthétique particulière pour les enfants et les adultes, homme ou femme.

A lire aussi : Quelles sont les causes du blocage émotionnel ?

Les intra-auriculaires

Les intra-auriculaires sont les amplificateurs de son les plus sollicités par les personnes qui ont des difficultés à entendre le son et la parole. C’est un appareil en forme d’oreillette qu’on met à l’intérieur de l‘oreille. De ce fait, ils sont presque invisibles de l’extérieur, très discret et facile à assimiler psychologiquement.

L’amplificateur de son s’adapte également aux personnes agiles recherchant une esthétique et une discrétion au quotidien. Toutefois, les intra-auriculaires ont leur limite, ils ne s’adaptent pas aux personnes ayant un conduit auditif étroit, une surdité sévère et de fortes sécrétions de cérumen.

Pour être fonctionnel, l’appareil a besoin d’un entretien spécialisé. D’ailleurs, sa manipulation est parfois difficile pour les malentendants, car il faut faire très attention lorsqu’on l’enlève de l’intérieur de l’oreille.

Les appareils à conduction osseuse

Les appareils à conduction osseuse sont particulièrement conçus pour les personnes souffrant d’un niveau de surdité mixte. Il reste aussi le premier appareil pour les malentendants ayant des malformations de l’oreille. Grâce à cet amplificateur à conduction osseuse, la parole et le son sont convertis en système de signaux vibratoire. Ce dernier se propage ensuite par les os du crâne qui se trouvent à l’intérieur de l’oreille.

Les appareils à conduction osseuse ont la forme d’une paire de lunettes pour offrir plus de discrétions et de design. La prothèse auditive est placée dans les branches et un vibrateur se place dans la crosse sur les branches s’appuyant sur la partie osseuse de la mastoïde à l’arrière du pavillon. C’est un système simple permettant la transmission rapide et en temps réel du son et de la parole. Cet amplificateur de son pour les malentendants est facile à entretenir puisqu’on peut l’enlever facilement comme les lunettes.

Bref, si vous aviez une forte ou une légère perte auditive, vous savez maintenant quel amplificateur de son choisir. Mais avant de vous lancer dans l’achat de ces appareils, on vous conseille de consulter un audioprothésiste ou un ORL pour savoir le type d’amplificateur de son qui vous convient.

Auteur de l’article : alexandre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *