predire maladies

Prédire les maladies est désormais possible

À ce jour il est déjà possible de repérer 1500 pathologies par tests génétiques. Depuis ces dernières années et les progrès immenses de la recherche scientifique, il est maintenant possible d’avoir recours à des examens pour calculer le risque de développer une maladie et d’en pronostiquer la probabilité. Bien que cela représente un progrès considérable pour la médecine, sommes-nous cependant tout à fait aptes à entendre ce genre de prédiction ?

Prédire les maladies

Google annonçait déjà en novembre 2014 être capable de mettre au point une pilule capable de prédire nos maladies. Info ou intox, le géant américain, qu’on sait, depuis quelques années très préoccupés par les questions de santé, serait en train de travailler à la mise au point d’un comprimé sous forme de nanoparticules qui seraient sur certaines cellules, notamment des cellules tumorales, et qui enverrait un signal afin de repérer l’arrivée probable d’une maladie avec plusieurs années d’avance. Cela semble être de la science-fiction et pourtant nous sommes bel et bien rentrés dans l’ère de la prédiction des maladies. Ce projet n’est pas le seul et les tentatives de prédiction se multiplie un peu partout.

Ces tests de prédiction ou de prédisposition permette de repérer dans notre ADN est marqueur d’une maladie avant même l’apparition des premiers symptômes. Cela se concrétise alors sous la forme d’un pourcentage de risque de développer cette maladie dans un nombre d’années indéterminé. Ce n’est pas moins de 1500 pathologies qui peuvent aujourd’hui être dépistées grâce à cette analyse génétique. Les scientifiques ont identifié 125 jeunes qui joueraient un rôle dans le développement de cancers.

Détection du cancer

Il existe même un nouveau test, développé par l’équipe du Professeur Patrizia Paterlini-Bréchot, biologiste moléculaire et cellulaire à la faculté de médecine Necker-Enfants Malades de Paris. Le test ISET (« Isolation by Size of Epithelial Tumor cells ») est aujourd’hui commercialisé et permet la détection précoce tout type de cancers par isolation des cellules tumorales. Déjà proposé par quelques laboratoires en France ou en Italie, ce test coûtant 486 € s’adresse, pour l’instant aux personnes qui ont déjà eu un cancer pour vérifier la rémission ou voir si le cancer s’étend. Le test semble pouvoir prédire le cancer 4 ans avant que l’imagerie médicale ne puisse le faire.

Les chercheurs travaillent sur bien d’autres maladies et sur d’autres marqueurs à tel point qu’il aujourd’hui possible de se demander si on pourra, demain, prédire toutes les maladies…

 

 

Post Author: aurelie

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *